Choisissez un col radar :

Les dates et incertitudes mathématiques des calculs sont indiquées si vous survolez avec votre souris une valeur en watts du tableau.

Le début de la montée de Risoul s'est faite sur une pente relativement faible (6%), à 28km/h dans la roue d'un équipier AG2R pour l'ensemble du "groupe maillot jaune". L'estimation ne peut donc se faire sur cette portion trop roulante avec fort effet d'aspiration.
La portion choisie démarre donc dans Risoul, et se termine à l'arrivée.
La performance de Majka n'a malheureusement pas pu être chronométrée sur cette portion. Par contre il a été possible de le faire sur une portion plus courte où il était seul (9,66 km, 25'42", 426W, 6,2W/kg), dans des conditions idéales d'étude.
En considérant la montée totale (depuis Guillestre), les chronos sont de (+/-5s) 31'50 pour Nibali-Peraud, et 32'15 pour Pinot, Bardet, Van Garderen et Majka.

Uniquement les meilleurs performances par étape
Uniquement l'épreuve : 

  Quel est le niveau de fiabilité des données ?

La méthodologie de simulation en Watts ne peut évidemment pas être sûre à 100% et au Watt près.
Dans des conditions normales d'ascension, la marge d'erreur estimée est de seulement 2%. Cette estimation se base sur des comparaisons "simulation Vs données SRM", ainsi que sur des expériences grandeur réelle.
Lorsque les conditions sont moins favorables (beaucoup de vent, d'aspiration, ou un pourcentage moyen inférieur à 7%) la marge d'erreur est de l'ordre de 7%.

Suivant