=> Tous les articles publiés <=

Revenir aux news

Contre-la-montre en cĂ´te d'Eibar - Tour du Pays Basque 2016

17-04-2016, 22:08 - Frédéric Portoleau

Alberto Contador vient de remporter le Tour du Pays Basque pour la quatrième fois de sa carrière. Cette épreuve comporte de nombreux petits cols avec des ascensions ne dépassant pas les 5 kilomètres.

Contador s'est surtout mis en évidence lors de la dernière étape, un contre la montre de 16,5 km tracé autour d'Eibar avec une rude portion montante en début de parcours. Il remporte l'étape avec seulement 5 secondes d'avance sur Quintana mais il fit forte impression en début de parcours. Au sommet de la côte après 6,6 km, il avait déjà un avantage de 23s sur Quintana, 46s sur Sergio Henao, leader de la course, et 1min01s sur Thibault Pinot.



Le site www.strava.com permet de compléter les informations. Certains coureurs professionnels y déposent leurs parcours. Thibault Pinot par exemple a gravi la montée du début de parcours en 13min50s (correction de 4s par rapport au temps indiqué sur le site pour se caler sur un point de référence). J'estime sa puissance à 6,35 w/kg ou l'équivalent de 440 watts étalon (4km à 10,52% de 110m à 533m). La route était principalement en forêt avec peu d'influence du vent.

L'effort total du contre la montre était de 30min13s pour Pinot avec une descente au milieu. Il ne s'agissait pas d'un effort continu sur 30 minutes. On ne peut pas vraiment se baser sur le profil de puissance. Les coureurs pouvaient se permettre de développer sur la montée une puissance supérieure à leur record de 30 minutes. Ils restaient également en dessous de leur record de 15 minutes pour préserver des forces pour la fin de parcours.

Je n'ai pas eu d'informations sur le temps de passage de Contador au pied de la côte. Néanmoins, on peut raisonnablement estimer qu'il a gravi la côte 50s plus vite que Pinot. Dès lors la puissance estimée de Contador serait de 6,87 w/kg et l'équivalent de 473 watts étalon. Cela représente un écart de 9% de puissance entre Pinot et Contador.

Contador a perdu du temps en fin de parcours sur Quintana et Henao, et n'a presque pas repris de temps à Pinot. A t-il mal géré son effort ? Peu probable, l'Espagnol est un coureur expérimenté. Une fois informé de son avance, peut-être a-t-il ralenti et n'a pas pris de risques sur une route mouillée ? Possible. Les mauvaises langues diront que sa batterie était déchargée en haut de la côte !

Pour connaitre le véritable niveau de Contador, il faudra attendre le prologue du Dauphiné. Lors de cette étape, l'arrivée sera au sommet sur les pentes du Mont Chéry aux Gets, l'effort sera total pendant 11 ou 12 minutes. Cela fera penser au prologue du Tour de Romandie 2013 de Bruson remporté par Chris Froome. Un duel de watts entre les deux coureurs pourrait avoir lieu.

Frédéric Portoleau