=> Lista de artículos <=

[TdF21#10] Mes étranges contacts avec les (fake ?) hackers russes Fancy Bears

05-07-2021, 18:36 - Antoine Vayer

Fin du Tour de France 2020. Copie intégrale.

On me dit que j'ai été « lanceur d'alerte » avant l'heure, avant que cette expression ne devienne à la mode 10 ans plus tard, début des années 2010.

Dès 1999, notamment dans le journal Le Monde (pour lequel j'ai longtemps été chroniqueur), grâce à mon nouveau style « data-journalisme » et les watts, j'ai dénoncé les agissements de gens comme Lance Armstrong, Floyd Landis, Alberto Contador par exemple. Depuis, j'ai contribué à pas mal d'investigations journalistiques, enquêtes. J'ai aidé un bon nombre d'athlètes notamment ou même de policiers. Je suis aussi allé vers certaines instances ou institutions avec qui j'ai discuté.

J'ai participé au mouvement « Change Cycling Now », j'ai aussi créé avec certains de mes amis de #TeamWattthefuck le mouvement SportsLeaks avec le journaliste bien connu Hajo Seppelt, la terreur des russes et du CIO. Nous avons créé la première plateforme sécurisée où des athlètes pouvaient se confier pour que nous intervenions afin de mettre à jour certaines pratiques, via la presse.

Toutes les fédérations mondiales nous ont copiés. Beaucoup d'alerte « fake » sont envoyées. Sportsleaks en a reçu des centaines, triées, certaines ont été excellentes, vérifiées et sont allées « au bout des procédures »... C'est par ce biais que j'ai fait la connaissance de Floyd Landis justement avec qui je me suis lié d'amitié. J'ai été sensibilisé voire initié au monde de l'espionnage, assez simple ma foi...

Je reçois un grand nombre de messages du milieu du cyclisme, mais pas que, par mail, par sms, par Whatsapp, par Signal (l'appli sécurisée "recommandée par Edward Sonwdden"), par des MP sur Twitter, etc. Il ne faut pas hésiter à me contacter. Je sais trier le bon grain de l'ivraie...



Parfois, je vois directement les gens avant quoi que ce soit. C'est toujours instructif et sympathique, même avec Johan Bruyneel que j'estime ! J'ai aussi reçu par exemple tous les fichiers des capteurs de puissance de Froome et de Wiggins ..............

Leer el artículo completo

[TdF21#09] Résistez !

04-07-2021, 22:08 - Antoine Vayer, Frédéric Portoleau et Pierre Carrey

Le rapport à l'autorité des organisateurs du Tour de France a évolué. De manière verticale, les ordres sont donnés. En tous points, cela ressemble à un établissement scolaire où la discipline est stricte, psychorigide, même si elle n'a aucun sens. Les journalistes sont infantilisés, parqués derrière des barrières "ganivelles" s'ils sortent de la salle de presse où ils sont masqués. Ils sont surveillés par des membres de l'organisation avec des brassards de plusieurs couleurs, jaune, rouge, comme celles de nos radars, mais distinguant leur rang de pion. Ils n'ont pas encore de sifflet, ni les journalistes de carnet de correspondance, mais c'est tout comme.



Plusieurs entreprises de vigiles assurent la sécurité aux côtés des gendarmes et policiers. Tout le monde doit « badger » son accréditation, partout. L'accueil des sponsors prime avec celui des élus qui paient. ........

Leer el artículo completo

[TdF21#08] Wout Van Aert peut-il rivaliser avec Tadej Pogacar ?

03-07-2021, 12:16 - Frédéric Portoleau

À la suite de la défaillance de son leader Primoz Roglic sur la route du Creusot, Wout Van Aert, à l'offensive sur cette même étape, devrait obtenir le statut de leader protégé de l'équipe Jumbo-Visma pour la suite du Tour de France.

Le Belge, d'abord un spécialiste du cyclo-cross, brille sur la route depuis deux saisons, essentiellement dans les classiques, les sprints et les contre-la-montre.

Lors du Tour de France 2020, il fût aussi dans les Alpes un coéquipier très efficace pour son leader Roglic malgré ses 77 kg annoncés. Sur le col des Glières à l'approche de la Roche sur Foron, il développa l'équivalent de 436 watts étalon pendant 21min50sec ( voir l'article dédié de l'année passée). En concédant seulement 35 sec aux leaders du Tour de France comme Roglic et Pogacar, il prouva pour...............

Leer el artículo completo

[TdF21#07] « Le public s'en fout » et « on ne veut pas le savoir ». Avec la participation d'Olivier Haralambon

29-06-2021, 23:14 - Antoine Vayer et Olivier Haralambon

L'honneur retrouvé du cycliste Jérôme Chiotti, dopé repenti en activité.

Cet épisode restera dans l'anthologie du sport. Mercredi 24 mai 2000, le champion français de VTT Jérôme Chiotti, que j'entraînais, a remis au Suisse Thomas Frischknecht, son dauphin, le maillot arc-en-ciel et la médaille d'or des championnats du monde de VTT cross-country 1996. Il estimait avoir usurpé ce bien quatre années auparavant en se dopant, EPO, hormones, corticoïdes, testostérone, etc. Il a tout utilisé, comme c'est encore possible en 2021, en prenant certes un peu plus de précautions. Il exhibe son contrôle antidopage négatif de l'Union Cycliste International qui le félicitait, à qui veut le voir. De son plein gré, alors que personne ne lui demandait rien, Jérôme s'est confié au magazine Vélo Vert et a tout déballé, alors qu'il est champion de France. Cette restitution émouvante et non dépourvue de courage, nous l'avions organisée dans une modeste salle d'un hôtel de Rosny-sous-Bois, situé en face du siège de la Fédération française de cyclisme (FFC). Après lui, aucun autre coureur en activité champion du monde VTT, de Route ou de cyclo-cross, ni d'un autre sport d'ailleurs, n'a souhaité rendre ses trophées, même à posteriori après leur fin de carrière. Et pourtant, la plupart pourraient le faire à notre époque, croyez-moi ...

Avant que ne soit écrit « De mon plein gré » le livre de Jérôme, j'ai rencontré le président de la FFC, au siège, dans son bureau. Il pose un enregistreur sur la table. Il a peur je pense. Il se couvre. Il a été traumatisé en 1998, malgré la médaille de la remise en 1999 par Marie-Georges Buffet, alors ministre des sports. Il a été mis en examen dans l'affaire Festina.......

Leer el artículo completo

[TdF21#06] Les jeux de l'été : apprenez à prédire les performances

27-06-2021, 10:31 - Antoine Vayer et Frédéric Portoleau

J'ai lancé un nouveau jeu depuis le début de la saison sur les réseaux sociaux. Il marche bien ! Il s'agit de deviner combien Christopher Froome perd de temps sur le vainqueur dans toutes les courses où le quadruple vainqueur du Tour de France figure. Sur l'étape de Landerneau, en haut de la Fosse aux Loups : 14 minutes 37 secondes. Il a terminé 171ème sur 181 coureurs. OK, il a chuté, au sens propre comme au sens figuré.



Le nec plus ultra pour les bons coureurs professionnels, c'est de savoir se vendre auprès de son équipe à chaque renouvellement de contrat. C'est un art. Les meilleurs vendent chaque année un résultat à....................

Leer el artículo completo

[TdF21#05] Question de confiance : Indice de Confiance Cyclisme-Dopage.com (ICCD)

27-06-2021, 02:31 - Stéphane Huby

Indice de suspicion

Alors que le Tour de France s'apprête à s'élancer de Brest, la sempiternelle question qui trouble le sommeil de certains spectateurs – et en laisse indifférent tant d'autres - refait surface : « En qui avoir confiance ? »

En 2011, le Tour traversait déjà la Bretagne, après s'être élancé de la Vendée. Cadel Evans, s'imposait à Mûr-De-Bretagne devant Alberto Contador et Alexandre Vinokourov. Evans, Contador, Vinokourov... En qui avoir confiance ? L'UCI avait apporté, bien involontairement, une part de la réponse quelques jours plus tôt, avec le concours du quotidien L'Equipe. Le quotidien du foot et parfois des autres sports avait fait fuiter les « indices de suspicion » de 198 coureurs, ceux des participants à la Grande Boucle précédente. La liste, qui n'était pas destinée à être publiée, permettait à la fédération internationale d'orienter les contrôles pour tenter de débusquer les .......

Leer el artículo completo

[TdF21#04] Qui va gagner Samedi à la Fosse aux Loups à 8 watts/kg ?

26-06-2021, 23:59 - Frédéric Portoleau

La Fosse aux Loups :

Distance mesurée sur carte IGN: 3,03 km
Altitude départ: 5m
Altitude arrivée: 175m
Pente moyenne: 5,6%



Le grand favori est Mathieu Van der Poel.

Le meilleur temps sur Strava est détenu par Maxime Cam en 6min33sec. Il est suivi par Valentin Madouas en 6min36s. Ce sont des temps réalisés à l'entraînement. Les deux coureurs ont sprinté à 45 km/h au sommet. Vitesse ...........

Leer el artículo completo

[TdF21#03] GAUDU vs POGACAR : David contre Goliath ?

26-06-2021, 23:39 - Antoine Vayer et Frédéric Portoleau



A 24 ans, David Gaudu sera pour la première fois leader de sa formation Groupama-FDJ sur le Tour de France. Depuis le Tour d'Espagne 2020 (8ème au classement général final et deux victoires d'étape), le ....

Leer el artículo completo

[TdF21#02] Les six radars du Tour de France 2021 - Description & historique.

26-06-2021, 19:21 - Frédéric Portoleau

RADAR n° 1 : Col de la Colombière. Samedi 3 juillet . Etape 8

L'enchainement Romme-Colombière est un des plus difficiles des Alpes. Les deux cols sont séparés de 6 km seulement et l'addition des deux ascensions représente 16.5 km à plus de 8.5% de moyenne.

En 2009, il y a eu une grosse sélection entre les favoris dans le col de Romme pour 27min08sec pour le Groupe Contador-Schleck, 435 watts étalon. Le col de la Colombière avait été gravi presque à la même allure, soit 22min48sec et 431 watts étalon.

En 2018, les favoris du Tour n'ont pas déclenché la bagarre aussi tôt. Le col de Romme a été gravi en 29min30sec par les leaders du Tour de France soit 402 watts étalon. En revanche, le Col de la Colombière a été monté plus rapidement qu'en 2009 par un peloton compact composé de vingt coureurs environ en 21min47sec pour 433 watts étalon. Julian Alaphilippe avait remporté cette étape du Grand Bornand en baroudeur, sur un rythme constant de 403 watts étalon sur les deux cols.

Avec les forts pourcentages moyens, 8,96km à 9,02% pour..............

Leer el artículo completo

[TDF21#01] La confirmation du retour à l'ère miraculeuse de la période ARMSTRONG ?

26-06-2021, 02:04 - Antoine Vayer

On sait qui triche, on sait quand, on ne sait pas avec quels moyens ou méthodes exactement, mais on a des preuves. Ce sont les watts. Cette année encore, nous essaierons de trier le bon grain de l'ivraie dans les performances réalisées par les compétiteurs de la Grande Boucle.

Les institutions, impuissantes à prouver légalement la tricherie individuelle ou collective via les contrôles antidopage classiques et le suivi longitudinal, le savent bien. Leurs outils ne sont pas fiables. Ils l'admettent. Ils observent donc, impuissants, les performances des cyclistes : trop grandes pour être honnêtes. Ils cherchent par quels autres moyens complémentaires, l'investigation, la police, la prévention, le dialogue, ils pourraient endiguer ce qui se passe dans le cyclisme depuis deux ans : un retour aux sombres années Armstrong.



Les coureurs, qui sont les meilleurs experts, le savent ......................

Leer el artículo completo

Artículos más recientes  -  Artículos más antiguos