=> Liste der Artikel <=

Les performances en montagne du début de saison 2024, par Frédéric Portoleau

27-02-2024, 21:42 - Frédéric Portoleau

La rentrée du double vainqueur du Tour de France, O Gran Camino

Comme l'année dernière Jonas Vingegaard a largement dominé le O Gran Camino en Galice. Impressionnant dans les ascensions, il remporte les 3 étapes en solitaire.

Le dernier jour sur le Monte Aloia, il devance Lenny Martinez de 16sec. Ayant déjà un bel avantage au classement général, le Danois contrôle ses adversaires dans la première partie de la montée. Puis il décide d'accélérer franchement à 3 km de l'arrivée. Il développe alors l'équivalent de 452 watts étalon (6.6 w/kg si 60 kg) pendant 8min51sec. Lenny Martinez perd ..........................

Lies den Artikel

Les watts du duel Vingegaard/Pogacar sur le TdF 2023, par Frédéric Portoleau

09-08-2023, 18:42 - Frédéric Portoleau

Sur le Tour de France 2023, le duel Vingegaard-Pogacar pour le classement général fut très indécis jusqu'au contre-la-montre de Combloux avec une lutte intense sur chaque étape de montagne. Cet article synthétise les performances réalisées par les 2 coureurs sur ce Tour 2023 ainsi qu'une comparaison avec leurs précédents Tours de France. Pour cela je propose des estimations de puissance en watts étalon, en watts réels et aussi en w/kg.

RAPPEL : La puissance étalon est celle que développerait un coureur fictif qui cherche à suivre les vrais coureurs en ayant une masse avec vélo de 78 kg et le même matériel. C'est une façon de comparer les performances entre coureurs et entre les étapes. Le niveau de puissance étalon dépend principalement du potentiel du coureur étudié, de la durée de l'effort, de la dépense d'énergie en début d'étape, de l'altitude et de l'aspect tactique.

Le premier graphique montre les puissances étalon du Danois et du Slovène sur les ascensions clés ainsi que celles d'Adam Yates, 3ème au classement général final.

GRAPHIQUE 1 - watts étalon par col pour les 3 premiers
Cliquez pour agrandir


Les puissances étalon reflètent le déroulement de la course. Vingegaard a développé nettement plus de watts étalon que Pogacar au col de Marie-Blanque et sur le col de la Loze. Pogacar a été légèrement plus.................

Lies den Artikel

Tour de France 2023 - #LeTourdAntoine

24-07-2023, 10:23 - Mathieu

Vous pouvez retrouver cette année les articles d'Antoine Vayer ainsi que les calculs de Frédéric Portoleau sur cyclisme-dopage.com


Lies den Artikel

Le point sur le Giro 2023, par Frédéric Portoleau

23-05-2023, 21:17 - Frédéric Portoleau

Au soir de la 16ème étape du Giro 2023, Frédéric Portoleau fait le point sur les principales performances des favoris.

23/05, 16ème étape, Monte Bondone

Joao Almeida devance Geraint Thomas au sommet du Monte Bondone. La première véritable bataille entre leaders sur un long col du Giro 2023 a donné son verdict. Petite surprise avec Primoz Roglic distancé de 25sec. Le Slovène semblait tellement fort sur le Tour de Catalogne fin mars, comme Remco Evenepoel. Mais les 2 premières semaines du Giro (pluie et surtout sa chute) ont dû le fatiguer.



Almeida et Thomas ont gravi l'ensemble du Monte Bondone (21.5 km à 6,65%) en 54min13sec depuis Aldeno. La puissance moyenne estimée est de 412 watts étalon (6 w/kg si 65 kg). Il s'agit d'une très bonne performance pour...........

Lies den Artikel

Performance extraordinaire sur le Tour de Catalogne 2023 pour Roglic et Evenepoel - par Frédéric Portoleau

26-03-2023, 20:42 - Frédéric Portoleau

Nous avons assisté à un duel au couteau entre Primoz Roglic et Remco Evenepoel sur le Tour de Catalogne. Le Slovène l'emporte au classement général avec seulement 6 secondes d'avance sur le Belge.

La montée sèche vers Lo Port restera le sommet de la confrontation entre les deux coureurs. Vainqueur la veille à la Molina en s'échappant avec Roglic puis en le battant au sprint, Evenepoel tente de distancer le Slovène sur les pentes à 8,7% de moyenne de Lo Port pour lui ravir le maillot de leader. Ses équipiers chez Soudal Quick Step imposent un rythme très soutenu dans la première partie de l'ascension, aidés par la Bahrain Victorious et la Bora-hansgrohe. Dans les roues, les leaders du Tour de Catalogne développent déjà 470 watts étalon de moyenne sur les 10 premières minutes alors que les équipiers prennent des relais à 485 watts étalon autour de 7 w/kg.

Le final en lacets vers Lo Port
Cliquez pour agrandir


Evenepoel attaque à 4,5 km de l'arrivée. Seul Roglic et Soler peuvent l'accompagner. Le Belge mène sur un rythme très intense pendant 6 minutes à 492 watts étalon (7,1 w/kg si 64kg) mais ne parvient pas à distancer...............

Lies den Artikel

Paris-Nice 2023 : Gaudu encore loin du niveau maximum de Pogacar et Vingegaard. Par Frédéric Portoleau

16-03-2023, 08:42 - Frédéric Portoleau

Tadej Pogacar ajoute Paris Nice à son palmarès et se permet même le luxe de remporter les 3 étapes de montagne. Alors que l'on attendait un duel entre le Slovène et Jonas Vingegaard, c'est David Gaudu, 2ème, qui a été son principal adversaire. Le Breton réalise la plus belle performance de sa carrière sur une course par étape WorldTour d'une semaine. Jonas Vingegaard doit se contenter de la troisième place du général et n'a jamais pu vraiment rivaliser avec Pogacar en montagne comme il l'avait fait sur le dernier Tour de France.

La performance la plus remarquable du Slovène est la montée du col d'Eze le dernier jour. Il démarre avec une grande facilité apparente, assis sur la selle, dans les pentes à 15% du chemin du Vinaigrier et reprend 43sec à ses principaux adversaires en 3,5 km. Sur l'ensemble du col (6,13 km à 7,72%), sa puissance moyenne étalon estimée est de 481 watts soit 6,9 w/kg (si 66 kg). David Gaudu, accompagné de Jorgenson, Simon Yates et Vingegaard développe pour sa part 448 watts étalon soit une différence de ~30 watts avec Pogacar. Ce dernier résiste bien dans la descente et l'emporte à Nice avec 33sec d'avance sur ses quatre poursuivants.

Comme le montre le graphique ci-dessous, cette montée du col d'Eze fait partie des meilleures performances de Pogacar relevées depuis 2019. Le contexte de chaque étape (dépense d'énergie avant le dernier col, altitude moyenne, etc) n'apparaissant pas sur ce type de graphique, il n'est pas possible de classer avec précision toutes ces performances. Néanmoins, je mettrais toujours en tête sa montée de la Planche des Belles Filles 2020 où il renversa le Tour de France.

Graphique 1 - Les plus grandes performances en montagne de Pogacar
Cliquez pour agrandir


Son début de saison reste exceptionnel avec..........

Lies den Artikel

[Vuelta 2022] Remco Evenepoel confirme l'augmentation spectaculaire des niveaux de puissance des trois dernières saisons. Par Frédéric Portoleau

04-10-2022, 08:42 - Frédéric Portoleau

La Belgique vient de renouer avec la victoire dans un grand Tour grâce à Remco Evenepoel. Le dernier succès belge datait de 1978, il y a 44 ans, avec Johan De Muynck sur le Tour d'Italie.

Evenepoel prend la tête du classement général de la Vuelta 2022 dès le sixième jour de course au sommet du Pico Jano. Il est le plus fort dans les cols des Asturies et remporte le contre-la-montre d'Alicante. Après 10 jours de course il a déjà une large avance au classement général de 2min41sec sur Primoz Roglic et de 3min03sec sur Enric Mas. Lors de la 14ème étape, le lendemain d'une chute, Evenepoel apparaît cependant en difficulté sur l'ascension de La Pandera où il perd 48sec sur Roglic. Mais il va mieux dès l'étape suivante et limite bien les écarts sur la longue montée de la Sierra Nevada. Roglic tombe dans le final de la 16ème étape alors qu'il venait de lâcher Evenepoel. Il ne repart pas le lendemain. Le champ est libre pour le Belge qui l'emporte au sommet de l'Alto de Piornal (18ème étape). Il n'est pas non plus inquiété dans la Sierra de Guadarrama la veille de l'arrivée. A Madrid, il ..........

Lies den Artikel

Retour sur les performances en montagne du Giro Donne 2022, par F.Portoleau

27-07-2022, 15:42 - Frédéric Portoleau

Retour sur les performances en montagne du Giro Donne 2022 Annemiek Van Vleuten vient de remporter à bientôt 40 ans son troisième Tour d'Italie après 2018 et 2019. Comme lors de ses deux autres victoires, elle a fait la différence en montagne.

Trois concurrentes apparaissent au dessus du lot lors du premier tournant de la course : la quatrième étape en direction de Cesana dans les Appenins. Dans l'ascension du Colle del Barbotto à 50 km de l'arrivée, Annemiek Van Vleuten, Mavi Garcia et Marta Cavalli se détachent. Van Vleuten l'emporte au sprint devant Mavi Garcia à Cesana alors que Cavalli est distancée dans la dernière difficulté du jour. Van Vleuten est déjà leader avec 25sec d'avance sur Garcia et 57sec sur Cavalli, les autres concurrentes du Giro Donne ont déjà plus de 5 minutes de retard.

Au sommet du Passo Maniva (7ème étape), la Française Juliette Labous....

Lies den Artikel

VINGEGAARD, vainqueur du tour à 42.07 km/h de moyenne à la loupe - par F.Portoleau et A.Vayer

27-07-2022, 09:28 - Frédéric Portoleau et Antoine Vayer

La mutation de Vingegaard chez Jumbo

A 22 ans, alors dans une petite équipe continentale en 2018, Vingegaard remporte un contre-la-montre en côte sur le Tour du Val d'Aoste Espoir avant d'abandonner sur chute. La pente modeste ne permet pas une estimation de puissance précise. Un mois plus tard, mal remis de sa chute, il n'est pas au meilleur de sa forme au Tour de l'Avenir et termine 68ème de l'épreuve largement dominée par Tadej Pogacar.

Fin 2018, il signe chez Jumbo Visma et débute sa carrière dans le plus haut niveau du cyclisme en World Tour. Il aurait été repéré en battant un KOM Strava en Espagne au col de Rates (6,48 km à 5,4% en 13min02sec). La pente de 5,4% ne permet pas une estimation de puissance précise.

En 2019, il obtient une victoire significative au Tour de .......

Lies den Artikel

TdF22 - Bilan

25-07-2022, 13:48 - Mathieu

Tous les calculs de F.Portoleau sont à jour et disponibles sur notre page page dédiée au Tour 2022. Incluant les moyennes aux "radars" de l'épreuve.

Vous pouvez également retrouver ici l'article-bilan d'Antoine Vayer ("Plus vite, plus haut, plus fort - ensemble, vent dans le dos et avec des vélos « rapides »") publié sur cyclisme-dopage.com, avec de nommbreux autres détails.


Cliquez pour agrandir



Cliquez pour agrandir


Lies den Artikel

Ältere Artikel