=> Tous les articles publiés <=

Giro 2024 : Invraisemblable performance de Pogacar vers Livigno

21-05-2024, 12:48 - Frédéric Portoleau

Tadej Pogacar cumule les victoires d'étape sur ce Giro 2024. Alors qu'il possédait déjà une avance confortable de 3min41sec sur Geraint Thomas son second au classement général, il a attaqué sur la route de Livigno dans la montée du Passo di Foscagno. Mis à part les deux derniers kilomètres pour se hisser au Mottolino à 2395m d'altitude, les derniers cols gravis de l'étape que sont le Foscagno et le l'Eira n'avaient rien à voir en terme de difficulté avec les cols prestigieux de la région : le Stelvio, le Gavia ou encore le Mortirolo.

Au moment de l'attaque de Pogacar, Nairo Quintana est seul en tête avec une avance supérieure à 2 minutes sur le groupe des favoris. Le Colombien de 34ans, pour la première fois depuis le Tour de France 2022, se bat à

Lire l'article complet

La Vuelta Femenina 2024, par Frédéric Portoleau

08-05-2024, 11:07 - Frédéric Portoleau

Demi Vollering remporte le Tour d'Espagne pour la première fois de sa carrière en dominant la course en montagne. L'année dernière, alors déjà plus forte dans les ascensions qu'Annemiek Van Vleuten, elle s'était faite surprendre lors d'une pause pipi. Van Vleuten s'était échappée, et lui avait pris 1min05s, suffisant pour remporter la Vuelta avec une courte avance de 9s.

Sur cette Vuelta 2024, la Néerlandaise a pris la tête du classement général à Jaca. Elle a imposé son rythme très soutenu et a distancé toutes ses rivales sur la montée vers le Fuerte Rapitan de 2,93 km à 8,53% où était jugée l'arrivée. Avec 356 watts étalon (68 kg avec vélo) et 6 w/kg (si 58 kg) pendant 8min58sec, elle signe une remarquable performance à...............

Lire l'article complet

Les performances du mois d'avril 2024, par Frédéric Portoleau

05-05-2024, 17:02 - Frédéric Portoleau

Tour du Pays Basque et Tour de Romandie

Les successeurs d'Alberto Contador en Espagne, Juan Ayuso (21 ans) et Carlos Rodriguez (23 ans) viennent de remporter à tour de rôle une course par étape de niveau « World Tour », le Tour du Pays Basque pour Ayuso et le Tour de Romandie pour Rodriguez. Ces jeunes coureurs confirment leurs précédentes saisons, par exemple Carlos Rodriguez a déjà terminé 5ème du Tour de France 2023 avec une victoire d'étape à Morzine devant Pogacar et Vingegaard. Juan Ayuso a fait 3ème du Tour d'Espagne 2022 et 2ème du Tour de Suisse en 2023 avec en particulier une montée impressionnante de l'Albula (31min28s à 415 watts étalon à une altitude moyenne de 1873m).

Au Pays Basque, Ayuso a accéléré lors de l'ascension d'Ixua à 25 km de l'arrivée de la dernière étape. Le leader temporaire Mattias Skjelmose n'a pas....................

Lire l'article complet

Impressionnant Pogacar sur le Tour de Catalogne, par Frédéric Portoleau

24-03-2024, 16:15 - Frédéric Portoleau

Vallter2000

Pogacar écrase une première fois la course lors de l'ascension de Vallter2000. Sous la pluie et par temps frais (5 degrés au sommet), il devance à l'arrivée Landa et Vlasov de 1min23sec. Malgré les conditions météo difficiles, en 29min50sec, il améliore de 13sec le temps d'Evenepoel et de Ciccone de l'année dernière. Sa puissance moyenne étalon est de 431 watts (6,2 w/kg si 66 kg). En tenant compte de l'altitude moyenne de 1725m et des mauvaises conditions météo, la performance apparaît exceptionnelle. En effet, à 1000m d'altitude on pourrait avoir Pogacar développant l'équivalent de 450 watts étalon, soit un niveau proche des standards actuel sur 30 minutes pour remporter un grand Tour.

Le Slovène a attaqué à 7,5 km de l'arrivée. Sur la dernière portion de montée gravie en 19min50sec, il a poussé l'équivalent de 440 watts étalon. Mikel Landa, 2ème de l'étape et perdant 1min23sec n'a pas pu faire mieux que 398 watts étalon, soit 10% de puissance en moins. Pogacar a même atteint 456 watts étalon (6,55 w/kg si 66 kg) pendant 9min26sec juste après son attaque. La première partie de la montée a été rapide puisque Pogacar se situait déjà à 420 watts étalon sur les 10 premières minutes dans la roue de ses équipiers.

Le tableau suivant résume les performances du jour sur Vallter2000 (11,26 km à 7,57%):


Port Ainé

La très longue ascension vers cette station de sport d'hiver a encore réussi à Pogacar avec une deuxième victoire d'étape. Après une entame pas très rapide (27min45sec à 393 watts étalon dans les roues), Pogacar a attaqué ......................

Lire l'article complet

Vingegaard impérial sur Tirreno Adriatico, par Frédéric Portoleau

11-03-2024, 11:42 - Frédéric Portoleau

Jonas Vingegaard continue d'impressionner en ce début de saison. Après le O Gran Camino (voir article pécédent), il remporte cette fois une course par étape « world Tour » Tirreno-Adriatico. Après une première victoire en solitaire à Valle Castelana avec le franchissement du Passo di San Giacomo, il double la mise sur le Monte Petrano. Il remporte le classement général avec une avance confortable de 1min24sec sur Juan Ayuso. Ce dernier avait battu Filippo Ganna recordman de l'heure sur le contre-la-montre tout plat du premier jour.

Passo San Giacomo

Lors de la montée du Passo San Giacomo, Jonas Vingegaard a pris 1 minute en 5,6 km à ses principaux adversaires sur une pente moyenne de 6,23%. Avec une vitesse proche de 28 km/h, je n'ai pas estimé sa puissance. À cette vitesse avec l'aspiration, il y a un net avantage de rouler en groupe. Il lui a fallu 16% de puissance en plus que ses concurrents du jour pour prendre cette minute.

Le Monte Petrano



L'équipe Bora mène sur un tempo très rapide dès le bas de l'ascension finale. Kämna en tête du peloton développe l'équivalent de 470 watts étalon pendant 9min43sec (3,43 km à 8,86%). Les leaders restent encore abrités dans le peloton. Puis..............

Lire l'article complet

Les performances en montagne du début de saison 2024, par Frédéric Portoleau

27-02-2024, 21:42 - Frédéric Portoleau

La rentrée du double vainqueur du Tour de France, O Gran Camino

Comme l'année dernière Jonas Vingegaard a largement dominé le O Gran Camino en Galice. Impressionnant dans les ascensions, il remporte les 3 étapes en solitaire.

Le dernier jour sur le Monte Aloia, il devance Lenny Martinez de 16sec. Ayant déjà un bel avantage au classement général, le Danois contrôle ses adversaires dans la première partie de la montée. Puis il décide d'accélérer franchement à 3 km de l'arrivée. Il développe alors l'équivalent de 452 watts étalon (6.6 w/kg si 60 kg) pendant 8min51sec. Lenny Martinez perd ..........................

Lire l'article complet

Les watts du duel Vingegaard/Pogacar sur le TdF 2023, par Frédéric Portoleau

09-08-2023, 18:42 - Frédéric Portoleau

Sur le Tour de France 2023, le duel Vingegaard-Pogacar pour le classement général fut très indécis jusqu'au contre-la-montre de Combloux avec une lutte intense sur chaque étape de montagne. Cet article synthétise les performances réalisées par les 2 coureurs sur ce Tour 2023 ainsi qu'une comparaison avec leurs précédents Tours de France. Pour cela je propose des estimations de puissance en watts étalon, en watts réels et aussi en w/kg.

RAPPEL : La puissance étalon est celle que développerait un coureur fictif qui cherche à suivre les vrais coureurs en ayant une masse avec vélo de 78 kg et le même matériel. C'est une façon de comparer les performances entre coureurs et entre les étapes. Le niveau de puissance étalon dépend principalement du potentiel du coureur étudié, de la durée de l'effort, de la dépense d'énergie en début d'étape, de l'altitude et de l'aspect tactique.

Le premier graphique montre les puissances étalon du Danois et du Slovène sur les ascensions clés ainsi que celles d'Adam Yates, 3ème au classement général final.

GRAPHIQUE 1 - watts étalon par col pour les 3 premiers
Cliquez pour agrandir


Les puissances étalon reflètent le déroulement de la course. Vingegaard a développé nettement plus de watts étalon que Pogacar au col de Marie-Blanque et sur le col de la Loze. Pogacar a été légèrement plus.................

Lire l'article complet

Tour de France 2023 - #LeTourdAntoine

24-07-2023, 10:23 - Mathieu

Vous pouvez retrouver cette année les articles d'Antoine Vayer ainsi que les calculs de Frédéric Portoleau sur cyclisme-dopage.com


Lire l'article complet

Le point sur le Giro 2023, par Frédéric Portoleau

23-05-2023, 21:17 - Frédéric Portoleau

Au soir de la 16ème étape du Giro 2023, Frédéric Portoleau fait le point sur les principales performances des favoris.

23/05, 16ème étape, Monte Bondone

Joao Almeida devance Geraint Thomas au sommet du Monte Bondone. La première véritable bataille entre leaders sur un long col du Giro 2023 a donné son verdict. Petite surprise avec Primoz Roglic distancé de 25sec. Le Slovène semblait tellement fort sur le Tour de Catalogne fin mars, comme Remco Evenepoel. Mais les 2 premières semaines du Giro (pluie et surtout sa chute) ont dû le fatiguer.



Almeida et Thomas ont gravi l'ensemble du Monte Bondone (21.5 km à 6,65%) en 54min13sec depuis Aldeno. La puissance moyenne estimée est de 412 watts étalon (6 w/kg si 65 kg). Il s'agit d'une très bonne performance pour...........

Lire l'article complet

Performance extraordinaire sur le Tour de Catalogne 2023 pour Roglic et Evenepoel - par Frédéric Portoleau

26-03-2023, 20:42 - Frédéric Portoleau

Nous avons assisté à un duel au couteau entre Primoz Roglic et Remco Evenepoel sur le Tour de Catalogne. Le Slovène l'emporte au classement général avec seulement 6 secondes d'avance sur le Belge.

La montée sèche vers Lo Port restera le sommet de la confrontation entre les deux coureurs. Vainqueur la veille à la Molina en s'échappant avec Roglic puis en le battant au sprint, Evenepoel tente de distancer le Slovène sur les pentes à 8,7% de moyenne de Lo Port pour lui ravir le maillot de leader. Ses équipiers chez Soudal Quick Step imposent un rythme très soutenu dans la première partie de l'ascension, aidés par la Bahrain Victorious et la Bora-hansgrohe. Dans les roues, les leaders du Tour de Catalogne développent déjà 470 watts étalon de moyenne sur les 10 premières minutes alors que les équipiers prennent des relais à 485 watts étalon autour de 7 w/kg.

Le final en lacets vers Lo Port
Cliquez pour agrandir


Evenepoel attaque à 4,5 km de l'arrivée. Seul Roglic et Soler peuvent l'accompagner. Le Belge mène sur un rythme très intense pendant 6 minutes à 492 watts étalon (7,1 w/kg si 64kg) mais ne parvient pas à distancer...............

Lire l'article complet

Articles plus anciens