=> Tous les articles publiés <=

[BLOG-FESTINABOY#19] Les institutions complices des doublés et d'un futur nouveau triplé ?

17-09-2020, 22:14 - Antoine Vayer

J'aime bien David Lappartient, le président de l'Union Cycliste Internationale, maire de Sarzeau dans le Morbihan. Je l'ai connu alors qu'il était un jeune commissaire. C'est un passionné de cyclisme, on ne peut pas lui enlever cela.

Mais de quel cyclisme parle-t-on?

On doit à David une grande partie du maintien des compétitions professionnelles cette année. Au vu du déroulement de ce Tour, on se demande s'il a bien fait. « Je fais de la politique, mais je ne suis pas un politique ». Il se résume bien. Il travaille au bas mot, à cause de sa double fonction, pas moins de 80 heures par semaine, sans se doper je pense, quoiqu'il aurait parfaitement le droit. Ce n'est pas du sport, son travail. Ce ne serait pas illégal. Il fait un doublé tout seul David. Il sait qu'il se fait et s'est fait rouler dans la farine. Il avale des mètres de couleuvres. Il sait pourquoi, qui et comment. Las, « il ne sait rien faire » contre ça, nous dirait les Belges. Je l'ai rencontré lors de son installation, comme je l'ai fait avec ses trois prédécesseurs. Bien. De temps en temps, je le croise. Nous discutons un peu. Lors du dernier championnat de France, il m'a expliqué son impuissance quant à une résolution de certains problèmes majeurs du cyclisme concernant la tricherie. De l'usage des corticoïdes, aux transfusions, en passant par la fraude mécanique. Il n'a pas la maîtrise. A-t-il la volonté ? Les institutions dont il est tout de même le premier porte-parole et garant ont, ipso-facto, abandonné les coureurs qui jouent le jeu au profit des voleurs. C'est un fait.



Je me pose, et je ne suis pas le seul, ......................

Lire l'article complet

[BLOG-FESTINABOY#18] Cyclisme à DEUX VITESSES et DOPAGE PASSIF

16-09-2020, 19:25 - Antoine Vayer

Au début de l'année 1999, Jean-François, journaliste, qui était mon ami à l'époque, m'avait conseillé d'envoyer mon témoignage au juge Kiel qui instruisait l'affaire Festina ouverte depuis juillet 1998. Je n'avais pas été entendu, les enquêteurs n'avaient pas jugé bon de le faire à la faveur de tous les témoignages recueillis. « Sois citoyen », m'avait-il dit. J'ai fait mon devoir. Cela a eu le mérite de faire convoquer et d'inculper Virenque, entre autres. Je l'avais chargé (dans mon PV !). Lors des premières courses de 1999, il y eut un festival d'une équipe néerlandaise, la Rabobank, notamment à Paris-Nice, où ils avaient mis quatre coureurs dans les six premiers, 1er, 2ème, 5ème, 6ème. Les 3ème et 4ème : Santiago Botero et Franck Vandenbroucke, c'est dire... L'équipe Jumbo-Visma, ultra-dominatrice sur ce Tour 2020, c'est la suite logique néerlandaise de la Rabobank, avec un même rendement supérieur à tous les autres. J'ai pour la première fois utilisé l'expression « cyclisme à deux vitesses » en 1999. Certains continuaient de se doper outrageusement quand d'autres avaient été contraints d'arrêter ou de ne prendre que des produits légers. Jean-François l'avait mise (l'expression !) dans la bouche d'un coureur, Jean-Cyril Robin, pour que cela ait plus d'écho.



Nous savons la résurgence du dopage ............

Lire l'article complet

[BLOG-FESTINABOY#17] Décontractez-vous !

15-09-2020, 19:23 - Antoine Vayer

Soyez moderne !

Aimez, aidez la compétition, le sport d'élite, la société privée organisatrice du Paris-Dakar, du marathon de Paris et de tant de gros évènements dont ce Tour de France, qui possède le journal l'Equipe. Aimez la 5G, aidez ce vélo connecté !

Sinon, vous aurez quoi ?

Pourquoi vouer aux gémonies sans preuves Pogaçar et Roglic et son équipe... Vous aurez des remords d'être lucide.

Profitez-en !

Décontractez-vous !

.........................

Lire l'article complet

[BLOG-FESTINABOY#16] PRESSE MÉDECIN

14-09-2020, 19:04 - Antoine Vayer

Auparavant, au départ du Tour de France, il était demandé aux journalistes suiveurs de quels journaux ils voulaient disposer le matin de chaque étape ou en salle de presse. On leur mettait un autocollant sur le badge passe-partout d'accréditation, avec le journal L'Equipe, obligatoire, bien sûr. C'est un journal qui n'est pas indépendant. Il appartient à l'organisateur, et il dépend aussi du bon déroulement de l'épreuve, sans heurts si possible. Il ne peut pas nuire à l'épreuve qu'il diffuse, voire il doit combattre tout ce qui le perturbe. Il doit faire et contrôler l'opinion. D'ailleurs c'est drôle, ses journalistes s'assoient quasiment systématiquement dans la salle de presse « au premier rang ». C'est drôle. D'aucuns, taquins, l'appellent La Pravda.

Dans un sac plastique, tous les journalistes accrédités avaient donc une demi-douzaine de journaux gratuits pour faire la « revue de presse », avec celui de la PQR, de la presse quotidienne régionale des départements visités. Ce temps est révolu et pas à cause du sac plastique. La presse écrite papier a du mal à vivre. C'est une aubaine. Avec qui plus est le coronavirus qui empêche, sauf par téléphone pour ceux qui connaissent bien les attachés de presse des équipes, de voir les coureurs, la messe médiatique est dite. On écoute la télévision comme on va à la messe avec le grand partenaire, le service « public ». L'organisateur fait ses propres communiqués internes, interviewe lui-même pour quelques mots qui elle veut, comme elle veut.


De toute façon, en interne dans les ..............

Lire l'article complet

[BLOG-FESTINABOY#15] NE CÉDEZ PAS À L'ÉMOTION !

13-09-2020, 19:12 - Antoine Vayer

Passons sur les cons solennels, comme le disait François Mitterrand, qui font dans les journaux officiels de l'antidopage-bashing et du @festinaboy-bashing après avoir voulu créer un shit-storm pare-feu la semaine dernière.

Ne cédons pas à l'émotion.

Le record de notre radar long du Grand Colombier, 3ème sur six (voir tableau de ma chronique #2), a été battu de 1 minute et 33 secondes ! Il appartenait au tandem français Pinot-Moncoutié en 48 minutes. C'est maintenant le tandem Pogaçar-Roglic qui le détient en 46 minutes et 26 secondes (voir notre prédiction d'hier), sur cette pente de 17,7 km à 7.07% gravie à une vitesse de 22,9 km/h. Les tronçons officiels Strava et celui de l'organisateur du Tour de France (17,4 km) sont différents. Nous gardons nos valeurs et nos repères, nos radars à nous, depuis plus de 20 ans, beaucoup plus fiables. Tout ce qui est officiel est soumis à la manipulation et la désinformation. Au tour de l'Ain le 9 Août, Roglic avait gagné en 49min. Il a amélioré son temps de 2min33 sec. Sa puissance moyenne étalon estimée est de 418 watts étalon cette fois.

C'est une très bonne performance pour la troisième semaine où il reste trois radars longs à grimper et un radar contre-la-montre. Ce n'est pas du même niveau que la montée de Peyresourde de Pogaçar qui était encore plus surréaliste. C'est le plus fort, lui.

Ne cédons pas à l'émotion. Restons mesuré.




La puissance collective de l'équipe .......

Lire l'article complet

[BLOG-FESTINABOY#14] Les Français sont-ils moins dopés que les autres ? Comparaison est raison.

12-09-2020, 21:48 - Antoine Vayer

J'ai vécu 1998 et l'affaire Festina qui a secoué le monde du vélo et du sport en général. J'étais plutôt bien placé puisqu'entraîneur de l'équipe depuis 1995, l'unique entraîneur qui existait dans tout ce milieu professionnel et embauché en tant que tel, diplômé.

« Antoine, le sang, ce n'est pas ton problème, toi tu travailles avec les coureurs sur le plan physiologique hors-sang, psychologique, technique et connaissance de l'activité. »

J'étais considéré comme le « numéro 2 »... Je travaillais jour et nuit, mais on me disait : « ce n'est pas le meilleur entraîneur dont nous avons besoin, mais le meilleur médecin ». Je n'étais pas d'accord. J'ai pris des avions en Italie pour voir le médecin de Casino, ancêtre d'AG2R, le Dr Tarsi, pour m'en convaincre. Je n'ai pas vu que lui.



J'ai vécu l'avant et l'après Festina. J'ai décidé de cesser ma collaboration .....

Lire l'article complet

[BLOG-FESTINABOY#13] Colombia vs Slovenia es realismo mágico, slogan officiel du #TDF2020

11-09-2020, 22:33 - Antoine Vayer

Dans ma chronique de blog #5 « du sang neuf ou du sang frais ? » écrite le 2 septembre, à propos des Colombiens et des Slovènes, je vous disais :

« Sur ce Tour, seuls les Colombiens peuvent battre les Slovènes. Si Quintana retrouve son niveau de février et ses compatriotes celui qu'ils avaient lors de leur Tour National dans la même période. Des Colombiens, on ne raconte rien que des contes de fées. Leur pays est un désastre au niveau de l'antidopage. Il est beaucoup plus lointain et reculé que la Slovénie. Il n'y aura pas d'affaire Aderlass de trafic sanguin là-bas. Rien que pour le spectacle, ce serait bien qu'un trio de Colombien fasse une Landis en 2020, collective.».

C'était entendu. Cela s'est « produit », si j'ose dire.



Les Colombiens sont quatre au classement ......

Lire l'article complet

[BLOG-FESTINABOY#12] FRAUDES TECHNOLOGIQUES et INFORMATIQUES ?

10-09-2020, 21:15 - Antoine Vayer

Il s'en passe des choses étonnantes sur ce Tour de France 2020 ! Ne parlons pas des performances trop exceptionnelles pour être crédibles de certains. Las, nous nous y sommes habitués. Non. Mais prenez Marc Madiot, par exemple, le manager de l'équipe Groupama-FDJ. Alors que j'étais un coureur cadet, en 1979, il avait retardé notre petite course un dimanche qui passait par le parcours des Boucles de La Mayenne séniors qu'il était en train de gagner. Nous sommes tous deux Mayennais. Lui du Sud-Ouest à Renazé dans ce département qui compte trois bovins par habitant, moi du Nord-Est à Pré-en-Pail. On avait dû le laisser passer avant l'heure, échappé, langue dehors. Il m'avait favorablement émerveillé, sauf sa langue de travers qu'il avait l'habitude de mordre pendant l'effort. J'ai été son directeur sportif ensuite, début 1994, l'espace d'une présentation d'équipe lamentable à Paris et d'une course à Bessèges, dans sa dernière équipe « Catavana-A.S Corbeil-Essones-Cedico ». Il a fini péniblement sa carrière là-bas avec son jeune frère, avec qui j'ai pas mal couru en amateur. Son manager Gallopin, le père de Tony, n'avait pas le diplôme pour officier. Il m'avait embauché. Cela n'a duré qu'un petit mois, suffisant pour voir. Nous étions vraiment incompatibles. Entre ces dates, je l'avais vu aussi en assistant en direct à l'émission « à chacun son tour » le 20 Juillet 1987, à Villars de Lans, lors de sa célèbre joute verbale avec Jeannie Longo, avec qui j'ai couru aussi. On ne la lâchait que difficilement. Le Tour se rend encore là-bas cette année, mardi prochain.



A cette époque, depuis 1984, un chouette ......

Lire l'article complet

[BLOG-FESTINABOY#11] BILAN des RADARS DES PYRÉNÉES.

10-09-2020, 08:04 - Antoine Vayer

RECORD MUTANT dans le col de PEYRESOURDE ?

Pour tirer un bilan de nos radars en watts et en surpuissance, je pourrais parler et écrire « sobrement » comme Frédéric Portoleau qui calcule depuis 30 ans les performances des coureurs cyclistes. Il n'est pas d'accord sur certaines de mes interprétations, moins sobres que les siennes.
Voici les miennes.



SAMEDI, Tadej Pogaçar a battu un premier .....

Lire l'article complet

[BLOG-FESTINABOY#10] Le Tour pas encore LGBT ? Bizarre.

09-09-2020, 23:19 - Antoine Vayer

Le maillot arc-en-ciel ou maillot irisé des champion(ne)s du monde de cyclisme compte cinq bandes de couleurs : bleu, rouge, noir, jaune et vert. Ces couleurs des anneaux olympiques représentent les cinq continents. Le drapeau arc-en-ciel utilisé comme symbole du mouvement lesbien, gay, bisexuel et transgenre compte six bandes de couleurs : rouge, orange, jaune, vert, bleu, violet. Elles symbolisent entre autre la paix, la diversité et l'harmonie. Philippa York quand elle(il) s'appelait Robert Millar a participé à onze tours de France, remporté le maillot de meilleur grimpeur à pois rouges en 1984 et trois étapes entre 1983 et 1993. Il(elle) a arrêté sa carrière à 37 ans juste avant les années EPO, qui ont vu des coureurs de plus de 75 kilos comme Indurain grimper mieux que lui(elle) avec ses 57kg de pur grimpeu(se)r. L'écossais(e) s'est forgé un palmarès enviable par ailleurs. « J'ai triché pendant ma carrière comme tous les autres avec les corticoïdes, les anabolisants, les amphétamines. Nous étions tous poussés à mentir, soi-disant pour être à égalité ». Je ne l'avais pas revu(e) depuis 30 ans. Reconverti(e) journaliste, elle couvre le Tour pour le fameux site anglophone cyclingnews.com avec mon ami David Walsh, l'Irlandais qui a écrit « L.A. Confidentiel : Les secrets de Lance Armstrong ». Ses chroniques qu'il(elle) a commencé à faire dès ses 28 ans en activité sont acides et justes.



J'étais un mec difficile. Je suis devenu une nana pas chiante

Il(elle) a eu un fils avec sa première ........

Lire l'article complet

Articles plus récents  -  Articles plus anciens